Droit à l'image


Toutes les personnes prises en photo pour Opération Muret Sans Déchets ont déclaré accepter que leur image soit diffusée sur le blog et les réseaux sociaux.

lundi 24 octobre 2016

Présentation du projet d'OMSD à l'association Alliance citoyenne pour Muret




Invitation de Madame Myriam Crédot afin de présenter le projet d'OMSD le jeudi 13 octobre 2016 lors d'une réunion mensuelle organisée par l'association Alliance citoyenne pour Muret.




C'est devant une vingtaine de personnes que j'ai eu le plaisir et l'occasion de parler du projet d'Opération Muret Sans Déchets (OMSD) afin de mener des actions de sensibilisation sur la propreté de la ville et de la nature. 

C'est en revenant sur les points essentiels d'OMSD, tels que les débuts, les différents ramassages organisés, les idées à mettre en place pour faire connaître la cause au plus grand nombre, que j'ai présenté un diaporama sur lequel les personnes présentes pouvaient intervenir et me poser leurs questions : 



Un constat alarmant qui ne peut rester sans intervention :





Petit clin d’œil à quelques associations ou aux personnes tachant de contrebalancer la problématique "Déchets" ; Je n'ai pas pu tous les énumérer mais il y en a beaucoup !





Et enfin, pour continuer sur cette lancée sans mordre la poussière face aux déchets, avec l'aide de toutes personnes sensibilisées de Muret ou d'ailleurs, nous nous lançons dans l'aventure associative !

Des nouvelles prochainement !

Merci encore à Madame Myriam Crédot pour m'avoir invitée lors de cette réunion riche en échanges.
Merci également aux personnes s'étant déplacées afin de  mieux connaître Opération Muret Sans Déchets. 

samedi 15 octobre 2016

Analyses post ramassage du 9 octobre 2016



1/ Objet du compte-rendu

L'objet de ce compte-rendu est de faire un état des lieux suite au ramassage du 9 octobre 2016, réalisé au centre-ville de Muret.
L'objectif étant de ne pas se limiter au ramassage de déchets mais de se donner les capacités d'être force de proposition voire de mener des actions d'amélioration, ciblées en fonction des problématiques de chaque secteur de la ville basée sur des données factuelles.

2/ Organisation du ramassage

A- Identification des zones d'intervention

Le ramassage au centre-ville s'est réparti en quatre zones. Les zones ont été définies suite à un "tour de table" et suivant les divers constats émis par chacun. 

En effet, le coeur du centre-ville (allées Niel, place de la République etc.) semble relativement propre. Il n'en serait pas de même pour les espaces verts et naturels autour du centre-ville (notamment les cours d'eau). 

Notre attention s'est donc portée vers ces zones qui restent des lieux fréquentés, bénéficiant d'un environnement privilégié au coeur de Muret. 



B- Tri sélectif

Le deuxième point important du ramassage a été de réaliser un tri sélectif des déchets ramassés. 
Afin d'être en accord avec la politique environnementale de Muret Agglo, le tri a été fait suivant les principes de gestion des déchetteries, respectant les  méthodes  de destruction ou de valorisation. 


  • VERRE
  • DECHETS RECYCLABLES
  • DECHETS NON RECYCLABLES
  • ENCOMBRANTS



3/ Résultats 

Les données analysées ont été calculées en fonction du volume des sac poubelle récoltés, soit 50 L pour les déchets recyclables et non recyclables, 40 L pour le verre. Les résultats sont donc en Litre.



62% des déchets ramassés étaient concentrés dans les espaces en bord d'eau (37% Garonne et 25% Louge) contre 38 % dans les parcs.

Ces espaces, plus isolés semblent être suffisamment  fréquentés (au vue des déchets récoltés) pour attirer notre attention. ce sont des zones "naturelles" qui ne profitent peut-être pas de la même gestion que les espaces publics de par leur manque d'accessibilité.





Si on réalise une analyse des déchets rencontrés dans ces zones, au-delà des déchets couramment rencontrés, on y retrouve énormément d'encombrants, voire de déchets dangereux, notamment en bord de Garonne qui, au vue de leur quantité, pourrait évoluer vers une décharge sauvage.
La récolte de verre est assez harmonisée :

la problématique semble donc être la même quel que soit le secteur.

Quant au reste des déchets, la quantité récoltée reste supérieure en bord de Garonne et de Louge (550 Litres contre 400 Litres pour les parcs).
Il est important de signifier que l'équipe "Bord de Garonne" s'est surtout concentrée au niveau du pont neuf (un marché étant organisé sur le parking face à la mairie).




La moitié des déchets récoltés sont du verre et des encombrants. En raison du risque pour la santé et la sécurité de ce type de déchets, il peut être important de mettre en oeuvre des actions ciblées sur cette problématique.


4/ Actions 

Voici une liste d'actions pouvant être mises en place afin d'améliorer la gestion des déchets au centre-ville :
  • Sensibilisation en faveur des espaces naturels du centre-ville (affiches, panneaux...), véritable richesse au coeur de ville.
  • Surveiller plus régulièrement ces zones afin de pouvoir alerter la municipalité pour réaliser l' enlèvements d'encombrants.
  • Analyser la possibilité de placer des poubelles supplémentaires dans les zones isolées.
  • Réaliser des actions de nettoyage des cours d'eau, exigeant du matériel et des équipements spécifiques afin d'assurer la sécurité des intervenants.
  • Cartographier les Récup-verre dans Muret afin de communiquer sur le tri du verre qui reste le déchet le plus dangereux (coupure, transmission de bactéries,...). 
5/ Retour d’expérience et amélioration des opérations de ramassage 

A l'issu du ramassage, nous avons réalisé un sondage de retour d’expérience afin de connaitre les forces et faiblesses de l'opération menée. Ceci permettant d'améliorer encore l'organisation des prochaines sessions.

Points forts:
  • Travailler par équipe,
  • Solidarité,
  • Agréable dans les parcs,
  • Bonne humeur,
Points faibles:
  • Faire le tri en même temps que l'on ramasse,
  • Il faudrait des pinces,
  • Logistique et tri,
  • Sacs plus costauds
Remarques des participants:
  • Une dame aurait voulu participer si elle avait eu l'information,
  • Il faudrait draguer la rivière du parc Jean Jaurès,
  • Parking allées Niel : prospectus et autre en pagaille,
  • Beaucoup de crottes sur les allées Niel,
  • Nécessité d'implication de la municipalité
  • Apéro sympathique mais on pourrait prévoir de faire participer ceux qui le souhaitent.
Actions pouvant améliorer les prochaines sessions:
  1. Mise en place d'une association pour travailler de façon encore plus solidaire,
  2. Chercher des subventions et des partenariats, pour pouvoir s'équiper (pinces, gants, gilets,sacs).
  3. Chercher une solution pour trier de manière efficace,
  4. Travailler sur la visibilité et la communication des actions.




Analyse réalisée par Mathieu L.

Opération 100 Déchets du 9 octobre 2016

Photo : Magali Lanies


Le dimanche 9 octobre 2016, nous avions pris place en face de l'Office de Tourisme, Place Léon Blum à 15h45 afin d'accueillir les volontaires au nombre de 12 adultes et 6 enfants et une petite chienne du nom d'Iris (Je pense qu'elle a beaucoup contribué à la bonne humeur du groupe) ! Ils sont venus de St Lys et de Colomiers et plusieurs étaient de Muret. 

Nous avons expliqué le déroulement du ramassage et invité les personnes présentes à noter l'endroit qu'ils voulaient nettoyer. 

Au choix :

Photo : Aline Albert
  1. Les allées Niel et le parc Clément Ader
  2. Le parc Jean Jaurès
  3. Les bords de Louge
  4. Les bords de Garonne
L'objectif étant de faire un tri sélectif, nous étions juste assez pour faire 4 groupes de 3 personnes et faire un tri comme suit :

  • 1 sac rigide pour le verre
  • 1 sac jaune donné par Muret Agglo pour les déchets recyclables
  • 1 sac poubelle classique pour les déchets non-recyclables. 
Photo : Magali Lanies
sur la photo : Mathieu L. 
Mon mari, Mathieu L., m'a prêté main forte pour organiser cet événement avec ses qualités de Responsable QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement).

Il a géré le côté technique, en mettant en place une fiche à compléter pour connaître précisément le nombre de sacs remplis avec tel ou tel déchet afin de rendre compte de la situation pour les secteurs choisis. . Ce jour-là, il a fallu faire preuve d'une attitude  multi-fonctions puisqu'il a aussi pris notre véhicule muni d'une remorque pour rechercher les sacs ici et là pour ne pas encombrer la voie publique.

Photo : Aline Albert

Nous avons ramené deux petits chariots roulants pour faciliter le ramassage du verre qui peut être encombrant et lourd quand il y en a une grande quantité.

Et nous avions également une épuisette pour draguer le ruisseau qui longe tout le parc Jean Jaurès sur les conseils de Mickaël Engrand, présent ce jour-là, et qui avait également participé à la journée propre de Labastidette le 11 septembre dernier.


Photo : Magali Lanies
Aline Albert de Colomiers, elle-même adepte du ramassage des déchets, était solidaire également et s'est chargée du parc Jean Jaurès avec Nicole. On la voit ici munie de l'épuisette et elle a fait bonne pêche, entre jeux d'enfants et autres objets qui polluaient l'eau et le parc. J'étais inscrite sur ce secteur, mais ayant donné mon numéro de mobile aux autres volontaires en cas de besoin, je les ai vite abandonnées à leur sort...

Vous vous souvenez certainement d'Aline qui nous a donc rapporté l'équipement (gants, gilets jaunes et sacs poubelles Let's do it) pour l'occasion ! Merci !!


Photo : Magali Lanies

C'est précisément ce groupe, composé de Gina, 
Jean-Claude et Claudie qui avait besoin de moi à cause d'un sac poubelle déchiré du côté des bords de louge. 
Ils leur manquaient des sacs pour continuer la récolte de déchets et le secteur n'en était pas dépourvu, loin de là ! 


C'est là qu'ils ont retrouvé une batterie de voiture qu'ils ont installé dans un des chariots à roulettes.

Photo : Magali Lanies

Les bords de Garonne ont été nettoyées par Francis, Christelle, Mickaël et son fils de 7 ans, Tristan.
Cet endroit a été le plus envahi d'objets particulièrement encombrants tels qu'un fauteuil de bureau, des chaises de jardin en plastique, un banc totalement défoncé etc.

Notre remorque déjà blindée de sacs poubelle ne pouvait contenir tous ces déchets volumineux. J'ai préféré les laisser dans un coin et appeler les services concernés, le lendemain, afin qu'ils fassent le nécessaire.


Photo : Mathieu L


Photo : Mathieu L





Photo : Mathieu L








Parmi les objets trouvés, il y a un T-shirt pour homme en bon état général marqué d'un nom et prénom sur l'étiquette . Je le conserve si jamais, pour le redonner à son propriétaire ! 
Dans le parc Jean Jaurès, j'ai aussi retrouvé un trousseau de clefs. J'ai élaboré un album "Objets retrouvés" pour les personnes qui pourraient reconnaître leurs affaires perdues.
(Faites passer le mot merci !!)


Photo : Magali Lanies

De retour vers le lieu de rendez-vous, nous avons retrouvé le groupe composé d'Alexandre, de son pote "Loulou", de Coralie, et de ses filles, Lou, 3 ans et Eloyse (1 an), s'étant chargé du parc Clément Ader et des allées Niel. Ils ont bien œuvré de leur côté également.

Photo : Aline Albert
Photo : Aline Albert


Photo : Aline Albert
Photo : Alexandre G.















Photo : Alexandre G prise par "Loulou"
Au bout des deux heures de ramassage, nous nous sommes réunis au parc Clément Ader pour prendre un petit apéro se composant d'un cake salé,  jus de fruits "bio", du raisin et  des chips qui nous  attendaient sur la petite table. Nous avons pris le temps de mieux nous connaître et de nous reposer un peu en échangeant sur nos expériences sur ce moment de ramassage.

Photo : Aline Albert prise par ?

Ceux qui le souhaitaient pouvaient remplir un petit questionnaire sur les points faibles et les points forts de cette journée de nettoyage ainsi que leurs observations diverses sur les secteurs de ramassage et enfin, nous transmettre le nombre de sacs remplis, ce qui a permis à Mathieu L. de pouvoir identifier les zones les plus touchées et la répartition par type de déchets. 

Points forts et points faibles :

D'après les notes de chacun, il en résulte que :

  • Le tri sélectif a été compliqué à mettre en pratique. Soit on s'emmêlait les pinceaux entre tous les sacs, soit on était embêté parce que le voisin qui avait un sac spécifique était trop loin de soi pour mettre le déchet dedans. Bref, le tri, c'était une bonne idée, mais il faudrait voir comment faire autrement. 
  • Côté matériel, il aurait été plaisant d'avoir des pinces pour moins s'abîmer le dos.
  • De mettre en place des équipes a été semble t'il plutôt bien accueilli globalement. 
  • Il semblerait particulièrement utile de draguer les cours d'eau, aussi bien du parc Jean Jaurès que les bords de Louge et Garonne.
  • Concernant les allées Niel, elles étaient relativement propres, mais les déchets restaient concentrés au niveau des buissons qui bordent les allées et il y avait beaucoup de déjections canines.
  • Peu de bennes en centre-ville pour jeter les sacs poubelles



Photo : Magali Lanies


Nous avons ensuite repris la voiture avec le reste de chargement à jeter dans les bennes, notamment le verre dans les récup-verres devant la théâtrerie et les sacs jaunes de déchets recyclables à jeter dans les bennes correspondantes qu'on ne trouve pas en centre-ville. C'est en repartant vers chez nous que nous avons pu nous en débarrasser. 


***

Merci à toutes les personnes ayant répondu à l'appel ! 
Cela fut un réel plaisir de revoir certains visages connus et de faire connaissance avec de nouveaux  ! 
Je vous retrouve avec plaisir, si vous le souhaitez lors des prochains événements ! 


Recette du cake 

(demandée par Gina)




Ingrédients pour 6 personnes


150 g de farine bio
1 sachet de levure sans phosphate
1 cuillère à café rase de sel de Guérande
3 œufs bio
10 cl d'huile
12.5 cl de lait (ça marche aussi avec les "laits" végétaux)
poivre
100 g de gruyère ou d'emmental râpé
1 tomate coupée en dés
15 olives dénoyautées coupées en deux

1/ Préchauffer le four à 190° / th 5.
2/ Dans un grand saladier, tamiser ensemble la farine, la levure et le sel.
3/ ajouter les œufs, l'huile, le lait et le poivre. 
4/ Mélanger délicatement afin d'obtenir une pâte lisse.
5/ Ajouter le fromage, les dés de tomates et les olives.
6/ Verser la préparation dans un moule à cake huilé
7/ Mettre au four et faire cuire 35 minutes. (Vérifier la cuisson en enfonçant un couteau dans le cake : si la pointe ressort avec un peu de pâte collée dessus, laisser cuire un peu plus longtemps).

mercredi 12 octobre 2016

OMSD : Bye-Bye les Déchets SPECIAL HALLOWEEN 2016




Les Petits Hallowinners
viennent déguisés pour faire peur aux déchets et les ramasser le plus vite possible au square Blaize (face au LiDL) à Muret à partir de 15h.

Après les avoir enfermés dans des sacs,
les enfants pourront profiter 
d'un goûter monstrueux  à 16h.

offert par OMSD (bonbons bio et boissons)
et en collaboration avec CUP OF CAKE  (gâteau décoré et cup cakes)




La présence des parents ou d'un adulte référent est indispensable.

Les gants de protection et les sacs poubelle seront fournis aux participants.

Des déguisements peuvent être prêtés au besoin.


Inscriptions pour participer :

Sur omsd.muret@gmail.com

ou au 06-46-55-31-62

Merci de réserver vos places à l'avance jusqu'au 25 octobre 2016




vendredi 7 octobre 2016

Week-end d'octobre "World Clean Up" avec Aline Albert de Colomiers pour Let's do it France



Photo : Aline Albert


Samedi 1er octobre et dimanche 2 octobre 2016 se tenait le week-end du "World Clean Up de l'association Let's do it France. 

Une des participantes à ce challenge de nettoyage de la Nature vit à Colomiers. 
Il s'agit d'Aline Albert. 
Elle m'a contactée pour me parler de cette action et bien sûr, j'ai répondu à l'appel ! 


Photo : Magali Lanies

Première journée :
Nettoyage dans le secteur du Centre Commercial du Perget à Colomiers. Rendez-vous donné devant le Biocoop. 
Il n'y avait pas que moi, super !!

Nous étions entre 15 et 20 personnes ce samedi ! 

Photo : Magali Lanies

Des personnes venant en partie du mouvement Colibri  qui ont prêté main forte à Aline pour l'occasion. Il y avait aussi plusieurs enfants extrêmement motivés qui ont donné beaucoup d'énergie pour faire la vie dure aux déchets.

Nous avons revêtu la tenue "Let's do it" avec des T-shirts et des gilets jaunes au logo de l'association offerts par TUNZINI Colomiers, des gants et des sacs poubelle fournis par Let's do it.


Photo : Magali Lanies
Photo : Aline Albert



Le temps pourtant incertain nous a laissé œuvrer tranquille ! Merci la Météo !


J'ai été très impressionnée par la quantité de déchets qui traînaient dans ce secteur. Il y en avait partout, ça n'en finissait plus ! 


Photo : Magali Lanies

Nous avons bien sûr trouvé de tout :

  • Plusieurs jantes 
  • Une trottinette qui a fait une heureuse parmi les enfants
  • Une trousse
  • Deux longs tuyaux en PVC
  • Des affiches publicitaires en plastique
  • De la laine de verre....
  • ETC
Photo : Aline Albert
Nous nous sommes déployés sur un large périmètre

Ne laissant rien sur notre passage, même sous les buissons qui jouxtaient une route très passante. 

Un automobiliste s'est même arrêté pour féliciter notre action ! 


Photo : Magali Lanies



Photo : Magali Lanies
Nous avons ensuite fait le chemin retour avec nos "trouvailles" jusqu'au point de ralliement afin de disposer les sacs à l'arrière des bâtiments (au niveau du Biocoop) et catastrophe, un parterre de détritus jonchaient le sol. 

C'était pourtant une zone déjà nettoyée par Aline, trois semaines auparavant. Alors, toujours motivés à l'issue de ces deux heures de ramassage effréné, nous avons enfermé dans les sacs tout ce que nous pouvions. Les déchets retrouvés étaient tellement incrustés dans la terre, qu'il était difficile de les attraper. C'est un espace vert qui devait avoir été tondu au préalable mais avec les déchets en sus.




Photo : Magali Lanies




Photo : Aline Albert
 Nous avons ensuite empilé les sacs, pris les derniers clichés et Aline nous a offert une petite collation de remerciement pour tous nos efforts ! 






















Photo : Aline Albert
Photo : Aline Albert



















Très fiers de nous
 balader avec nos sacs bien remplis,
Nous avons travaillé vite et bien, et toujours avec le sourire ! 
Photo : Aline Albert




La seconde journée était l'occasion de s'attaquer à la Prairie des filtres à TOULOUSE
Cette fois, je n'en étais pas (ma petite dernière fêtait son anniversaire eh oui !!)

Mais Aline, toujours très en forme a persévéré dans sa lancée de nettoyage. 

Photo : Aline Albert
Photo : Aline Albert
Photo : Aline Albert
Plutôt nombreux ce dimanche, ils ont fait impression à Toulouse comme le mentionne Aline :

"à TOULOUSE on a été très remarqués ! Les gens nous posaient des questions, nous ont félicité, souri, applaudi ! C'était une bonne opération de sensibilisation ! Une personne nous a demandé de lui envoyer une photo pour la mettre sur Instagram Prairie des filtres !" Aline Albert



Photo : Aline Albert
Photo : Aline Albert
Photo : Aline Albert

 Ces deux journées ont été l'occasion de faire du bien à la Planète, de prendre part à quelque chose de concret avec beaucoup de monde à chaque fois donc avec un résultat positif !

Evidemment, cela ne fera pas tout, mais avec cette bonne humeur et cet élan d'énergie pour agir en faveur de l'environnement, le message qui passe, à mon sens, c'est l'espoir d'un Monde qui change ! (Oui, je sais, j'ai pris cette expression à quelqu'un d'autre mais bon !!)


BRAVO A TOUS !!